La voix est un acte de création de l’homme : un geste à parfaire, à façonner

Valentina Vagliani

Pédagogie sur mesure, de la parole au chant

Rythme et musique

La musique change notre perception du temps.

Le temps passe plus ou moins vite selon notre environnement.

Nous ne le sentons plus passer quand nous sommes absorbés par une musique que nous aimons.

D’autre part, les mélodies, nées d’une pulsation, ne se forment que selon des rapports de rythmes et de tempo (le temps, en italien).

Et c’est aussi par un ensemble de timbres rythmés que la musique exprime la complexité de nos pensées et de nos émotions.

Son rythme est comme un battement de cœur.  Elle nous fait respirer avec elle et nous emmène ailleurs.

L’apprentissage classique du solfège éloigne du plaisir musical, quand on apprend tardivement à lire la musique. Si le solfège n’est pas accompagné de correspondances corporelles, il devient abstrait et compliqué. Alors que si le corps est au centre de l’apprentissage, on peut enfin relier l’oralité à l’écrit.

D’ailleurs les scientifiques nous confirment que la musique s’ancre dans la mémoire musculaire.

Le solfège peut être autre chose qu’un simple exercice intellectuel. C’est une pratique visuelle et corporelle. L’apprentissage de la décomposition (la subdivision pour employer un terme musical) du mouvement physique dans un tempo donné.

La musique, comme la technique vocale, s’inscrit dans les lois du mouvement physique : dynamique, inertie et actions réciproques. Elle est mouvement. C’est pour cette raison qu’elle nous fait danser. Et le chant, lui aussi, est un mouvement en rythme. Chanter, c’est faire danser son larynx !

Les partitions sont donc la transcription écrite d’un phénomène physique et rythmique.

Comme le jeu, la musique est une activité physique et mentale dont le but essentiel est le plaisir qu’elle nous procure. Elle permet aussi de découvrir nos propres capacités et nos moyens à travers ses règles.

 

Écoutes et Culture musicale

« Avoir de l’oreille », c’est savoir écouter, savoir distinguer les instruments qui composent un morceau, reconnaître un genre ou un style musical, pouvoir le situer dans son époque, créer une « banque de données » dans sa mémoire pour développer un esprit critique et une culture musicale.

Nous ne savons parfois pas ce que nous écoutons et les propositions musicales sont devenues innombrables.  Les reprises sont présentées comme des morceaux originaux, les interprètes considérés comme les auteurs ou confondus avec les compositeurs. Du génie est même prêté aux plagiaires.

Devenir un public averti, exigeant, avec lequel on peut dialoguer a son importance, puisque c’est à lui que les artistes s’adressent. La musique est un langage au même titre que le langage verbal. Savoir le comprendre, c’est mieux le reconnaître, l’apprécier et parfois s’en démarquer.

 

VOCALISE – 8 rue Saint Yves 75014 PARIS – 06 30 90 51 61